Comment sont fabriqués les bijoux en argent massif?

Argent massif bijoux artesanaux

A Taxco au Mexique, des milliers de familles dépendent de la fabrication artisanale de bijoux en argent massif. Les ateliers sont de petite taille donc pas de fabrication industrielle. La ville est connue et reconnue pour être la capitale mondiale de l’argent.

Tout commence par la fonte du lingot qui donne la matière première. Le joaillier mélange l’argent pur 999 avec un autre métal, le plus souvent du cuivre. Pour l’argent 925, la proportion en masse est de 92.5% d’argent pur et de 7.5% de cuivre. L’argent pur est obtenu par le raffinement et par la séparation de l’argent extrait des mines. Les artisans de Taxco que je connais achètent l’argent pur sous forme de grenaille.

En fonction du besoin, le tréfilage de fil ou bien la lamination d’une plaque de métal avec des recuits successifs est nécessaire.

La plaque passe à la découpe qui se fait avec un bocfil. Cela ressemble à une petite scie à métaux avec une lame cylindrique. L’improvisation n’a pas sa place. Il est impératif d’imaginer son bijou depuis le début et de dessiner sur la feuille de métal les différents profils qui seront ensuite soudées entre elles.

Bocfil argent massif fabrication bijoux

Source : www.objectif-bijoux.com

Le limage des plaques gomme les bavures engendrées par le découpage. Il y a pléthore de limes avec différentes formes, tailles et textures. Une fois la lime en main, il faut connaitre les techniques pour la manier.

Le texturage donne un aspect différent à la surface du métal. L’une des techniques de texturage est le martelage. Pour ce faire, différents types de marteaux existent pour obtenir divers rendus. Cela paraît simple à faire mais en réalité une grande technique et un bon coup de main sont nécessaires comme pour fabriquer ces boucles d’oreilles pendantes créoles en argent 925.

Boucles d’oreilles pendantes créoles en argent 925 artisanal

Source : Julie BJX

L’étape suivante est la mise en forme. Il existe deux types de mise en forme : à chaud et à froid. Le premier correspond à la technique de la fonte à la cire perdue ou bien de la fonte au sable. Le deuxième comprend l’estampage et l’emboutissage.

Ce pendentif artisanal en argent 925 a été fabriqué à la cire perdue.

Pendentif artisanal en argent 925

Source : Julie BJX

 

L’estampage consiste à déformer à froid une feuille de métal en argent 925 placée entre deux matrices. La pression est apportée par un marteau-piqueur puissant ou bien par une presse. Cela comprime les molécules et force le métal dans chaque crevasse de la matrice. Un outillage de qualité est primordial. L’estampage offre au bijoutier artisanal une palette de motifs complexes et de formes que l’emboutissage ne peux pas réaliser.

Estampage bijoux en argent massif artisanaux

             Bijoux estampés                             Source : royisal.com                                                                                        

L’emboutissage est un procédé de mise en forme proche de l’estampage. Les deux matrices et la presse sont remplacés par un marteau à emboutir et des supports en bois. L’emboutissage permet d’obtenir des formes convexes ou bien concaves. Ce pendentif en forme de cœur fabriqué en argent massif en est un bon exemple. Les deux moitiés du cœur sont embouties séparément avant d’être soudés ensemble.

Pendentif artisanal en forme de cœur fabriqué en argent massif

Source : Julie BJX

 

Cette vidéo résume en accéléré la plupart des étapes décrites précédemment.

Une fois que chaque profil a été découpé, limé, texturé et mis en forme, il reste les étapes de soudage (brasage) et de polissage. Ce n’est qu’à partir de ce moment là que le bijou pourra être éventuellement doré, plaqué, rhodié ou bien bruni.

Le brunissage est un procédé d’oxydation obtenu par une réaction chimique en surface avec l’acide. Les bijoux à brunir sont plongés quatre ou cinq fois dans une solution de brunissage (acide, cuivre, sélénium et eau). Cette technique améliore l’esthétique d’un bijou en lui donnant une couleur noire intense mais sans en modifier les dimensions. Cette technique est encore méconnue du grand public mais elle fait de plus en plus d’adeptes comme pour cette chaîne de perles en argent massif bruni.

Chaîne de perles en argent massif bruni

Source: Julie BJX


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire